La planche à neige ou le ski?

de La Source du Sport Sports d'hiver Découvrez quel sport est fait pour vous.

Si votre dernière sortie sur les pistes remonte à quelques années ou surtout si c’est pour la toute première fois, vous vous demandez peut-être « Que choisir, la planche à neige ou le ski alpin? » Que vous envisagiez une simple aventure d’un jour ou la consécration d’un nouveau sport d’hiver, les renseignements qui suivent vous aideront à profiter au maximum de cette première journée ou première semaine ou, qui sait, de tous les hivers à venir!

Au tout début

La planche à neige. Bien que difficile à apprivoiser au début, elle demeure un sport plus facile à maîtriser par la suite. Pendant votre première journée ou même votre première semaine d’apprentissage de la planche à neige, vous chutez souvent, même très souvent. Dès le départ, se propulser sur la planche vous semble contre nature puisque vos pieds, vos chevilles et vos jambes sont fermement immobilisés dans une position inhabituelle. C’est tout un défi de maintenir votre équilibre, alors vous devez y aller graduellement. Toutefois, aussitôt que vous vous sentez un peu plus à l’aise, vous remarquerez un progrès rapide. Lorsqu’on est parfaitement immobilisé, la marge d’erreur est plutôt mince et se mouvoir devient assez simple : une fois que vous avez tourné vos épaules, les hanches, les jambes, les pieds, ainsi que la planche, tout suit facilement dans cette même direction.

Le ski. Pour un débutant, l’apprentissage du ski est d’emblée plus facile, car essentiellement plus intuitif. Debout sur ces deux objets distincts, le ski offre la possibilité de mouvements plus naturels grâce à l’indépendance des jambes que l’on connaît bien de la marche, de la course ou du patinage. Cet aspect familier, allié à la stabilité que procurent l’autonomie des jambes et les bâtons, offre aux débutants une assurance accrue dès leurs premiers moments sur les pistes.

Si, lors d’une invitation à une sortie unique, vous avez l’intention de louer de l’équipement, le ski se révèle le choix le plus avantageux et vous profiterez d’une belle journée en montagne.

Plans à plus long terme

La planche à neige. Une fois à l’aise sur une planche à neige, il ne vous reste qu’à améliorer l’équilibre et la vitesse. Les progrès graduels vous donnent l’occasion de glisser plus rapidement et ainsi faciliter vos virages coupés. En effet, en plus de bénéficier d’une surface réduite de contact de la planche avec la neige, vous exécutez des virages plus contrôlés en permettant au bord de la planche de mordre dans la neige. À partir de ce moment, toutes sortes de possibilités s’ouvrent à vous, allant des escapades sur des pentes légendaires aux parcours en freestyle sur les sauts, les rails, dans les parcs et ailleurs. Vous serez alors en mesure d’affronter avec brio tous les défis que la montagne peut vous lancer.

Le ski. Après en avoir maîtrisé la base, vous n’avez alors qu’à vous concentrer sur le perfectionnement technique. En effet, l’apprentissage du ski consiste en une suite de multiples améliorations graduelles qui, peu à peu, feront de vous un skieur plus puissant, plus précis et aussi plus élégant. Un parcours certes pas toujours facile, mais qui vous offre en retour des progrès évidents : vos descentes gagnent en souplesse et en rapidité et vos virages deviennent plus serrés et plus agiles. Après tous ces efforts, c’est vraiment valorisant de pouvoir profiter d’une nette augmentation de performance. Vous êtes maintenant prêt à vous mesurer au tout-terrain, aux bosses et aux sous-bois, sans oublier les descentes de vitesse.

En somme, si vous avez l’intention de pratiquer un sport pendant longtemps et êtes disposés à y investir le temps qu’une progression graduelle exige, tant la planche à neige que le ski représentent d’excellents choix. Cela revient à une question de préférence personnelle.

Coûts

Si vous voulez vous procurer votre propre équipement, vous allez immédiatement constater une différence de prix non négligeable entre les deux types d’équipement requis. Ainsi, s’équiper pour le ski est normalement plus dispendieux que pour la planche à neige, particulièrement en ce qui concerne le haut de la gamme. Toutefois, vous pouvez économiser en vous tournant vers les ensembles skis-fixations, offerts de plus en plus souvent pour les systèmes intégrés.

Planche à neige : planche : de 300 $ à 650 $, bottes : de 125 $ à 350 $, fixations : de 100 $ à 300 $.

Ski : skis et fixations : de 400 $ à 1250 $, bâtons : de 25 $ à 60 $, bottes : de 250 $ à 650 $.

Le mot de la fin

En conclusion, tant le ski que la planche à neige offrent une formidable aventure en plein air. Les deux sports sont également exigeants au départ, mais, tout compte fait, aussi gratifiants l’un que l’autre. Même si vous ne planifiez qu’une escapade d’une journée, vous aurez certainement la piqûre et voudrez retourner sur les pentes la semaine prochaine. Notre meilleur conseil consiste donc à louer de l’équipement et en faire l’essai pour acquérir une expérience minimale des deux sports. Après avoir rapidement découvert quels sont vos points forts, vous opterez pour l’activité qui vous convient le plus.

Alors, bonne exploration. Et amusez-vous!

Haut
Back to top