Comment rendre ses enfants adeptes du ski

de La Source du Sport Ski alpin Il faut avouer que ça ne plait pas à tout le monde de se retrouver, sous zéro, en haut d’une immense pente blanche qui s’étend à perte de vue et qu’on doit dévaler.

Il faut avouer que ça ne plait pas à tout le monde de se retrouver, sous zéro, en haut d’une immense pente blanche qui s’étend à perte de vue et qu’on doit dévaler. Alors, comment arriver à convaincre un enfant craintif qui n’a pas hâte au voyage de ski en famille pour que tous puissent bien profiter du séjour?

1. Munissez votre enfant de pièces d’équipement bien ajustées. Un mauvais ajustement cause non seulement de l’inconfort, mais peut aussi présenter des risques, en particulier pour le skieur débutant qui manque d’assurance. Un professionnel de l’ajustement des bottes s’assurera de la bonne rétention du pied de votre enfant dans la botte pour un meilleur contrôle du ski, du réglage adéquat de ses fixations et en plus, de la taille appropriée des skis et des bâtons.

2. Habillez votre enfant de manière adaptée aux conditions météorologiques. Un enfant froid ou mouillé ne s’amuse plus et veut tout simplement s’en aller. Sont incontournables les vêtements techniques qui évacuent la transpiration et protègent des éléments, les chaussettes à l’épreuve des ampoules, les passe-montagnes et les cache-cou, les lunettes de ski et le casque aux motifs délirants. Si votre enfant est fier de son apparence, il sera de bonne humeur.

3. Autant que possible, choisissez des journées ensoleillées pour partir en ski avec les enfants. Les conditions de refroidissement éolien majeur, de chute de neige aveuglante et de pistes glacées donneront à votre enfant le gout de rentrer le plus tôt possible à la maison pour se consacrer à son jeu électronique préféré.

4. Apprenez à votre enfant à devenir responsable de son équipement : comment enfiler et ajuster ses bottes et comment transporter ses skis de façon sécuritaire. Plus grande est son implication, plus il se sentira en situation de contrôle. Même les jeunes enfants peuvent arriver à porter leurs skis eux-mêmes sur leurs épaules, ce qui donne une meilleure impression que lorsqu’un parent transporte tout l’équipement comme un sherpa.

5. Laissez votre enfant emmener un ami, surtout un ami amateur de ski. S’il partage son plaisir avec un copain, votre enfant sera plus ouvert aux nouvelles expériences et plus motivé à améliorer sa technique. Lorsqu’un ami s’exclame « On y va! », le message est beaucoup plus efficace que s’il vient de la bouche d’un parent.

6. Apprenez à connaitre les facteurs qui motivent votre enfant. Est-ce que ce serait des vêtements du tonnerre de sa couleur préférée ou bien un chocolat chaud avec des guimauves au bas de la pente ou même un film de son choix à la fin de la journée? N’oubliez pas de récompenser votre enfant pour avoir participé en beau joueur, surtout si le ski n’est pas son activité de premier choix.

Des expériences positives peuvent l’amener à aimer ce sport ou, tout au moins, à participer de bon gré en passant une journée agréable en ski avec toute la famille.

Voyez notre blogue «Aide-memoire pour une journée de ski» de vous assurer que vous avez tout que vous avez besoin pour les pistes, et les «Conseils pour skieurs débutants».

Haut
Back to top